En général, on a fait valoir que ce qui semble être la maltraitance des aînés peut être plus bienveillant dans la nature lors d`un examen approfondi (Reis, 2000). Parce que les victimes sont souvent incités à coopérer dans leur propre exploitation, elles peuvent croire qu`elles sont totalement ou partiellement responsables de leur victimisation (Nerenberg, 2000c). Alternativement, si l`abus financier a un impact sur d`autres membres de la famille, les personnes âgées peuvent être blâmées ou se sentent responsables des conséquences (juger, 2000). Ils peuvent également être préoccupés par le fait qu`ils deviendront un fardeau pour leur famille en conséquence (Hwang, 1996). Le Centre national pour les abus des aînés a constaté que les abus financiers représentaient au niveau national environ 12 pour cent de tous les rapports fondés sur la maltraitance des aînés en 1993 et 1994 (Centre national sur la maltraitance des aînés, 2000; Zimka, 1997). Une étude plus approfondie menée ultérieurement par la même entité a révélé que 18,6 pour cent des 115 110 rapports sur les abus fondés sur les personnes âgées présentés à des organismes de l`APS à l`échelle nationale en 1996 — qui comprenaient des rapports de négligence personnelle — et étaient des rapports financiers ou l`exploitation matérielle (Centre national sur la maltraitance des aînés, 1998). À l`exclusion des rapports d`autonégligence, cette exploitation est apparue dans 30,2% des rapports étayés. Cela représentait la troisième catégorie de rapports, moins que la négligence (48,7 pour cent) et les sévices émotionnels ou psychologiques (35,41 pour cent), mais plus que les sévices physiques (25,6 pour cent). 14 une enquête nationale au Canada a révélé que les abus financiers étaient les type de maltraitance des aînés dans ce pays (Podnieks, 1992).

15 Wilber et Reynolds (1996) fournissent un cadre permettant de distinguer les abus financiers des personnes âgées des échanges acceptables, tandis que Tueth (2000) identifie les transactions nécessitant un examen minutieux avant conclusion que l`exploitation financière s`est produite. Roby et Sullivan (2000) font valoir que les définitions de l`abus financier devraient être suffisamment larges pour offrir suffisamment de souplesse pour s`attaquer à l`éventail des abus financiers et des délinquants, mais suffisamment précis pour protéger les personnes qui agissent dans l`intérêt supérieur de l`aîné Personne. Un autre indicateur largement cité est l`isolement social de la personne âgée, y compris l`interruption des relations préalables avec la famille et les amis (central California Legal Services, 2001; Henningsen, 2001; Centre national d`information sur la violence familiale, 2001; Wilber et Reynolds, 1996).